Idées et trouvailles

Dulala et les ateliers bilingues

21 mai 2015

21« Mamma, ci siamo dimentiché doduou in macchinà »

« No, papa, questo è pas bello »

« Si lo so, mi devo asciuguer le mani ! »

Si vos enfants aussi parlent comme Jar Jar Binks de Star Wars, ne vous inquiétez pas: nous avons la solution!

En effet, ma fille, dès qu’il a été possible de vérifier si elle comprenait ce qu’on lui disait (je dirais autour des 9-10 mois), elle a toujours été bilingue. Cela a été génial de voir les incroyables potentialités du cerveau humain en oeuvre. Et ce n’est pas que ma fille était un talent particulier: tous les enfants de couples mixtes développent ce bilinguisme et cette double culture, seulement, chez certains cela fait plus ou moins surface, et pour d’autres, ça reste dans un coin des méninges, prêt à sortir dès que la langue est réactivée.

Souvent ce « dédoublement » connait des vagues, en fonction aussi de l’origine de la langue: si elle est maternelle ou paternelle, si elle est parlée au quotidien, ou uniquement durant les voyages et vacances dans le pays en question. Il y a des périodes ou la piccola parle exclusivement français, même avec moi, et d’autres ou elle chante Al Bano à tue tête (« Felicità… »).

Avec le début de la maternelle, en revanche, le pourcentage de l’italien avait considérablement baissé, tenu compte aussi du fait que la seule personne à lui parler la langue de Dante ici c’est moi (moi et les princesses Disney, ce qui fait beaucoup de monde finalement). J’avoue que cela me désolait énormément. Alors, hop, quelques recherches et j’ai trouvé une association, Dulala, D’Une Langue à l’Autre, qui s’occupe justement de bilinguisme et cultures mixtes. Ici en France, un enfant sur quatre est potentiellement bilingue et Dulala est un laboratoire de recherche et réflexion qui préserve et favorise le bilinguisme. Et surtout qui organise des ateliers de jeux en langue!

daf119b3198d32539eb42e50242b9b91 (1)

Piccola aussitôt inscrite et le résultat a été bluffant. Les ateliers se déroulent toujours en italien, une fois par semaine au Petit Café du Monde Entier, un petit café adorable (que je vous conseille même juste pour boire un thé entre copines pendant que la marmaille joue). Le groupe, de 5-6 enfants maximum, est suivi et animé pendant une heure et demie par Cristiana, une éducatrice italienne spécialisée, qui est super.

Douce et patiente, elle a plein d’imagination et de créativité. Cristiana leur fait faire tout un tas d’activités, de jeux et de lectures en italien, ce qui permet de transmettre la langue sans même s’en apercevoir, et tout ça fait sedimenter un peu cet italien dont les enfants, parfois, ne savent pas bien quoi faire. Il y a même des journées consacrées aux parents, pour créer une petite communauté autour de ce désir commun de faire vivre ses propres racines dans les branches des ses enfants (et paf, la métaphore de folie!)

La question du bilinguisme et de la transmission de cette culture double dont nous faisons don à nos enfants, est étendue et délicate. Elle mérite un post à part, mais je tenais à vous parler de Dulala et ses ateliers (ils existent en plusieurs langues). Pour ma fille cela a été un tournant: depuis qu’elle y participe, elle parle beaucoup en italien avec moi et de façon de plus en plus « soutenue » (en proportion avec son grand âge: -) Et moi j’ai eu la grande satisfaction de la voir jouer à Strega comanda color.

 

by La Brune

tete_01

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!