Parents à la française

Francesca, 3 fois maman et nouvelle entrepreneuse !

11 mars 2016
Notre rubrique Mompreneurs continue avec l’histoire, drôle et inspirante, de Francesca, chère amie milanaise, transplantée pour amour à Lille (c’est à dire pour suivre le boulot de Marco, son mari), mère de trois enfants et récemment entrepreneuse dans le domaine du design.
Ciao Francesca, parle-nous de toi et de ta belle et nombreuse famille!
Donc, notre troupe est composée de 5 éléments: deux parents adultes, c’est à dire moi et mon mari napolitain, ainsi que raison de notre expatriation dans le Nord de la France et 3 nains, tous nés en France (qui l’aurait cru…).
Margot 6 ans (prénom français choisi après avoir pensé que nous pourrions avoir besoin d’un souvenir de notre expérience de vie temporaire en France ..!), surnommée par ma belle soeur créative, la Princesse, un peu austère, très sérieuse mais dotée d’un grand coeur (toute son papa!!).
Jacopo, 4 ans, un géant dit « Spank » pour ses réactions légèrement instinctives et de pleurs dits à l’«horizontale», qui nous rappellent le protagoniste du dessin animé japonais « Hello Spank » (très connu en Italie dans les années 80′).
Et enfin la « fourmi atomique » Giulio, 20 mois! C’est peut-être parce qu’il est le troisième ou par caractère, mais il  est vraiment «atomique», si tendre et affectueux mais si on touche à ses affaires, il se transforme en Hulk version 80cm de haut !! 😉
La cause de notre déménagement en France? Marco, autrement dit que napolitain à la peau la plus claire jamais vue, médecin version Archimède pythagoricienne qui, en poursuivant sa grande passion pour le travail, après avoir été à Stanford aux Etats-Unis, a été evoyé dans la vieille Europe et, plus particulièrement, à Toulouse pendant un an et, depuis Novembre 2007, ici, à Lille.
Ensuite, encore libre et belle, j’ai décidé de chercher un travail ici, en raison d’un vieux désir de faire une expérience à l’étranger … et, nous voilà, en Février 2016 à célébrer nos 8 ans à Lille!
Comment se déroule une journée typique chez vous?
Un peu comme le bruit d’une machine à laver qui généralement ne s’arrête que vers 20h30 en laissant un silence agréable!
Réveil tôt – préparation de 2 nains « grands » pour l’école, qui commence à 8h20 à la maternelle et à 8h30 au primaire (heureusement l’avantage de vivre dans le centre d’une ville pas trop grande comme Lille est que tout est à proximité et à distance de marche).
Pendant ce temps, nous laissons la « fourmi atomique » somnoler seul ou sous le regard de notre super nounou qui arrive à 8,15; après je l’accompagne à la crèche qu’il fréquente depuis qu’il a 4 mois. Ceci est très français (et très peu italien), mais je dois dire que nous en sommes très heureux: il n’y a aucun doute que les enfants, même les tout-petits, s’amusent beaucoup plus en compagnie de leurs similaires!
Quant à moi, j’essaye d’apprendre à travailler dans mon bureau à la maison: je pensais qu’il était merveilleux pour la grande flexibilité qui pourrait me donner mais je m’aperçois de comment c’est difficile de s’isoler et de se concentrer pour ne plus prendre soin de quelque chose ou quelqu’un …!
Après l’école, si je ne peux pas aller chercher la troupe c’est super Anissa qui y va et puis tous au lit au plus tard à 20h30, très nordique, mais aussi très bénéfique pour la santé mentale des parents!
mère-multitasking_600x398
Quel travail faisait-tu avant et que est ce que tu a inventé maintenant?
Après un diplôme en économie à l’université Bocconi (à Milan) j’ai suivi la voie classique, avec un emploi dans le marketing du journal Il Sole 24 Ore, puis comme chef de projet pour un think tank lié au ministère des Affaires étrangères, l’Institut ISPI études en politiques internationales .
Ensuite, quand mon mari m’a proposé de le rejoindre à Lille j’ai cherché travail sur Internet et, à mon grand étonnement, en moins d’un mois (parlant très peu le français), j’ai été embauchée dans le marketing / vente d’une entreprise qui s’occupait de la production d’articles de décoration tels que des lampes, des meubles et des accessoires en bois flotté (oui, un bois juste récupéré des plages!) à quelques kilomètres de Lille.
En 2012, cependant, le 80% de la société a été vendue à un grand groupe britannique installé à Hong Kong et la production a été déplacé vers la Chine.
En fait, ça a été pour moi un moment très excitant: retourner à faire partie d’un grand groupe international, voyager en Chine pour voir nos productions et à Singapour pour les foires, trop chouette!
Malheureusement, exactement un an plus tard, le groupe a décidé de fermer leurs bureaux français pour les coûts trop élevés et, donc, je me suis retrouvé « chômeuse », condition pas trop décourageante, en fait vue que, en France, ce status garanti deux ans au même salaire des trois derniers mois de travail.
C’est à ce moment que, avec le designer – ensuite devenu cher ami – de l’ancienne société française, nous avons commencé à penser à notre possible aventure professionnelle, ne voulant pas perdre le réseau dense de contacts que nous avions construit depuis de nombreuses années de travail dans le domaine et une connaissance approfondie du type de marché … et ainsi est née l’idée de Radar intérieur, « capteur de tendances »!
Radar crée et fait produire rigoureusement en Europe des produits d’intérieur tels que les lampes, petits meubles et accessoires. Mon ami et partenaire français, qui vit maintenant à Hong Kong, conçoit les produits et gère tout l’aspect artistique de la marque en France et Milan, ainsi que moi, la milanaise de Lille, je prends soin de tout le reste: j’ai défini le business plan, j’ai défini la stratégie marketing et commerciale et … j’ai conduit le van pour apporter les produits à notre première exposition à Paris en fin de Janvier, j’ai emballé et déballé les boîtes et j’ai été sur notre stand, avec une grande joie et  satisfaction, les 5 jours de la foire!
Radar Interior Design

Radar Interior Design

Comment concilier travail et la gestion d’une famille avec 3 enfants?
Je dois dire que l’aide de notre nounou Anissa est essentielle pour la gestion de la maison et des enfants et en plus, moi j’essaie d’être très organisée. Ce que je dois encore apprendre, cependant, est de débrancher vraiment avec le travail le soir, une fois les enfants au lit, parce que, de toute évidence, en plus d’avoir un équilibre entre le travail et les enfants il faut aussi préserver son couple!
T’a eu des aides de l’Etat pour ta start-up?
Oui! Tout d’abord j’ai été suivie gratuitement par le consultant d’une association pour les femmes entrepreneuses et, puis, j’ai participé à un concours – que j’ai gagné – en présentant mon projet à un panel de banques, des entrepreneurs, des comptables, et ça m’a permis  d’avoir 7500 € en prêt non garanti à taux zéro.
Faisons le jeu de Sliding Doors: si ton mari n’avait pas dû partir pour la France, aurais-tu eu une vie différente en Italie?
Vraiment difficile d’imaginer…mais je pense que le désir d’une famille « nombreuse » il nous est certainement arrivé en observant le style sportif des parents « à la française », et on se dit qu’on pouvait y arriver! Pour le reste, qui le sait!
Pense-tu que une femme avec trois enfants en Italie aurait les mêmes opportunités professionnelles et entrepreneuriales qu’une femme vivant en France?
Je ne sais pas comment ça marche en Italie, certainement j’ai l’impression que, en France, une mère peut être tellement plus, avec moins de culpabilité quand son bébé va à la crèche dès son quatrième mois ou s’il reste à la garderie le soir après l’école.
Dis-moi un POUR et un CONTRE d’être une maman qui travaille en France.
Avantages: moins de culpabilité en tant que mère.
Inconvénients: manque de soutien de la famille en cas d’urgence dans la gestion quotidienne de la famille.
Quels sont vos projets futurs?
Pour l’instant absolument profiter autant que possible de cette belle expérience de vie et de travail et après il y a encore tellement projets dans nos têtes, et qui sait si en Italie, en France ou .. ??
As-tu parfois « mal d’Italie »? Si oui, de quoi?
Oh oui bien sûr, j’ai plusieurs nostalgies, surtout des dîners entre amis! Milan est certainement encore pour ma « maison ».
Lorsque tu reviens d’un voyage en Italie ta valise est pleine de …
Parmesan … ouais, comme les vrais émigrés !!! Ma troupe de nains en est très gourmande et compte tenu de son prix ici en France j’achète toujours de beaux morceaux à amener avec nous a Lille.
C’est comment de vivre à Lille pour une famille?
À part le temps (hélas je confirme le cliché de la météo pluvieuse à l’anglaise même en Juillet!) Lille est vraiment une ville très animée, pleine de gens qui viennent un peu de partout, très dynamique aussi pour la situation géographique, à 1h15 de Londres, 30 min de Bruxelles et à 1 heure de Paris. Mais, elle conserve une dimension très humaine, facile pour une famille, au moins pour nous qui vivons dans le quartier historique du Vieux Lille, qui je dois dire est très agréable! Et sur le plan humain, je confirme au 100% le film « Bienvenue chez les Ch’ti »: les gens sont vraiment super cool!
MERCI !!!
By La Blonde

tete_02

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!