Idées et trouvailles

Un lieu suspendu dans le temps et l’espace : le village ENI de Borca di Cadore

27 mars 2018

Il y a un lieu à Borca di Cadore, à quelques kilomètres de Cortina d’Ampezzo, dans les Dolomites (celles qu’au lever et au coucher du soleil se colorient de rose, dont la beauté est difficile à décrire), qui semble suspendu dans le temps et dans l’espace.

Depuis que j’étais petite, ce sont mes montagnes, en été et en hiver, et pourtant je ne me suis jamais intéressée au Village ENI, ce lieu enchanté complètement caché de la vue et parfaitement camouflé dans les arbres qui poussent sur les pentes du mont Antelao.
Le village, conçu avec une grande qualité architecturale, est le résultat d’une ambition visionnaire et stratégique de Enrico Mattei, sur projet de Edoardo Gellner, qui dans les années 50, voulait un village touristique exclusivement pour loger les employés de l’ENI* et tous pouvait y aller.
Le village se compose d’une colonie (à mesure d’enfant et avec des couleurs vives) pouvant accueillir jusqu’à 600 enfants âgés de 7 à 12 ans, d’un camping (composé des tentes fixes en bois rouge , jaune, bleu et blanc), pour 200 enfants âgés de 7 à 13 ans, de l’Hôtel Boite (pour les célibataires ou les couples mariés sans enfants ENI) du Résidence Corte (pour le personnel de service), d’une église conçue en collaboration avec Carlo Scarpa, de 270 maisons pour familles conçues pour une coexistence associée mais en même temps autonome (isolées dans le vert), et plusieurs services par site (terrains de sport, bar, supermarché … ..).
Ce qui m’a frappé profondément du projet de Mattei est sa vision de la politique sociale, révolutionnaire pour l’époque, qui visait au développement du pays en améliorant les conditions de vie des travailleurs, convaincus que la chose plus chère de l’entreprise c’était les ressources humaines. Donc il investissait dans la formation continue et il offrait une période de vacances payées à ses employés (il remboursait même les frais du voyage !!!) quelle qu’était la position exercée au sein du groupe (ouvriers et gestionnaires avaient le même droit de séjourner dans les maisons qui étaient assignées à l’extraction).
Tout cela à une époque où les vacances à la montagne étaient l’apanage des riches !
Il a donc été aussi appelé Village social, à cause de cette idée de réduction de distinctions sociaux où les gestionnaires et les ouvriers vivaient dans un environnement neutre.

La valeur culturelle de ce village est très élevée, c’est l’une des expériences urbaines avec les buts sociaux les plus intéressants de l’Italie et cela n’a jamais été répété.

Après la mort prématurée de Mattei, le projet subit un arrêt et ne sera jamais terminé dans le projet initial ambitieux, mais le village a fonctionné jusqu’en 1991 quand la colonie a été fermée et a commencé un lent déclin.

Et maintenant vous vous demanderez ce qu’en est-il du Village Social ENI?

En 2000 tout le village a été acheté par une société privée qui a confiée à un tiers l’hébergement (camping et hôtels, je vous recommande de y séjourner si vous passez par-là), les maisons ont été vendues à des particuliers (beaucoup peuvent être loués pour les vacances, il y en a aussi sur Airbnb) et la Colonie est rentré dans un projet appelé ProgettoBorca (développé par Dolomites contemporain) pour le développement culturel dans le but de réfectionner certaines parties. À l’heure actuelle une partie de la structure est devenue une résidence internationale d’artistes.
Allez-y, si vous le pouvez, pour l’architecture étonnante de maisons basses complètement immergées et intégrées dans les bois, avec vue imprenable sur Pelmo et Antelao, pour le camping des tentes qui ressemble à un village des gnomes, pour le silence total dans lequel vous serez entourés, et vous imaginer les sons et les cris des enfants quand ce village battait son plein. Malheureusement, je n’ai pas vu l’intérieur de la colonie, mais ce sera pour cet été, Dolomites contemporain organise des visites guidées dans le village et je veux sûrement y aller.
Je vous conseille de regarder le vidéo de propagande du village fait en 1963  et si vous voulez approfondir le sujet sur le site  il y a thèse, documents historiques, photographies …
*L’ENI (Ente Nazionale Idrocarburi) c’est une société multinationale créée par l’Etat italien en tant qu’organisme public en 1953 sous la présidence d’Enrico Mattei, qui fut président jusqu’à sa mort en 1962, transformée en société par actions en 1992.
By La Fra

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!